Liste des pierres commençant par S

Stromatolite

Les stromatolites sont des roches calcaires en fines couches superposées à la limite du règne organique et minéral : Une sorte d’algue verte.
Elle est apparue au tout début de la vie sur terre. Cet organisme vivant en forme de filament extrait le gaz carbonique de l’eau sous l’influence du soleil. Suite à une alchimie dont elle a le secret, elle précipite le bicarbonate en carbonate de calcium, autrement dit en calcaire.
Petit à petit cette « algue » se calcifie formant donc des couches superposées, un peu comme du corail. On pourrait presque donc parler de fossile « vivant ». Ces organismes ont largement contribué à rendre la vie respirable sur terre grâce à la transformation du gaz carbonique en calcaire.
En lithothérapie cette pierre calcaire (exclusivement) est en correspondance avec le foie. Elle favoriserait, conjointement à votre traitement médical, l’élimination des toxines.
Par analogie, elle est également intéressante pour notre développement personnel. Une basse bien solide et ancrée à la terre, avec au dessus de la matière flexible capable de s’enrichir au contact de l’autre et des évènements de la vie.
Vous l’aurez certainement compris, cette pierre me touche. Car elle porte en elle, l’histoire de la vie sur terre. Elle nous permet de travailler sur nos mémoires personnelles, mais aussi collectives. Elle nous relie à la terre, à l’alchimie secrète de l’univers.
C’est un trésor, une mémoire matérialisée, de la recréation permanente du passé en avenir profondément enracinée dans le présent.

Sodalite

La pierre sodalite doit son nom étymologique à la fusion des termes “soda” pour le sodium et du grec “lithos” signifiant “pierre”. On pourrait donc la ré-intituler “pierre de sodium”. La sodalite appartient au groupe des silicates et est une espèce minérale à part entière. Elle est composé de silicate de sodium avec chlore et d’aluminium. Cette composition se retrouve également dans la pierre lapis-lazuli.

La pierre sodalite peut se trouver à la fois translucide et à la fois opaque. Elle est très rarement transparente. Les couleurs qui la composent peuvent être le rose, le jaune, la blanc, le vert et différentes variantes de bleu. Sa couleur dominante reste le bleu-azur ce qui vaut sa confusion avec le lapis-lazuli. Sa dureté varie entre 5,5 et 6 sur l’échelle de Mohs.

Les principaux gisements de la pierre sodalite se situent en Afghanistan, en Bolivie, au Brésil, au Canada, aux Etats-Unis, en France, au Groenland, en Inde, en Italie, en Namibie, au Pakistan et au Sud-Ouest Africain.

Vertus et propriétés de la pierre sodalite en lithothérapie

En lithothérapie, la pierre sodalite symbolise la compréhension, autant de nous-même que du monde entier. Elle symbolise également la vision de nouveaux schémas et de la clarification au niveau mental. La sodalite amenuise et dé-rigidifie le mental de l’être. Elle permet aussi de développer l’environnement cérébral que ce soit dans la pensée ou dans la logique. Pierre d’humilité, la sodalite offre la fidélité mais aussi le courage. Cette pierre va donc stopper les craintes et les peurs. Elle connaît des vertus similaires à la pierre lapis-lazuli, du fait de sa composition chimique. Cette pierre de protection dans le domaine professionnel offre la stabilité, la maîtrise de soi-même et la logique.

La pierre sodalite est beaucoup utilisée en lithothérapie pour développer la logique du patient mais également pour capter de manière totalement rationnelle la pensée, elle favorise donc également en ce sens la médiumnité. Les 6ème et 7ème chakras sont privilégiés dans leur réharmonisation et leur réalignement. Elle va stabiliser les émotions du patient. Si vous êtes hypersensible, la sodalite est faite pour vous et vous accompagnera dans la canalisation de ce sentiment. Elle est aussi connue pour son action envers l’hypertension.

Si votre pierre sodalite à des veinures blanches, alors elle sera encore plus apte à recevoir de la lumière pour la transmettre à votre esprit. De leur côté, les parties sombres vont vous apporter la protection pour lutter contre les énergies négatives. La sodalite réduit considérablement les peurs, ce qui va apaiser votre esprit et faciliter votre communication et votre créativité.

La sodalite va également être porteuse de confiance, d’estime de soi-même mais aussi d’estime des autres. La solidarité est donc fortement développée grâce à la pierre sodalite. Elle émet des énergies apaisantes et relaxantes dans son environnement. Cette pierre est parfaite pour réconforter les personnes. Si vous la positionnez dans une chambre par exemple, votre sommeil devrait s’apaiser. Si à l’inverse vous la positionnez dans votre bureau, la sodalite favorisera votre concentration.

Septeria
Le nom de cette pierre vient du latin « saeptum » qui veut dire « enceinte, cloison », ceci en référence sans doute aux motifs qui la distingue. Ce nom aurait été donné par des minéralogistes anglais, selon le « Dictionnaire des Sciences Naturelles » rédigé par plusieurs professeurs au Jardin du Roi et des principales Ecoles de Paris. Dans cet ouvrage du 19ème siècle, il est expliqué que l’ancien nom du (ou de la) septaria est le ludus helmondii ou encore helmontite (noms qui ne sont plus utilisés).
La septaria est surtout connue pour son utilisation dans la fabrication du ciment dit romain, breveté en 1796 par James Parker, ecclésiastique anglais. Comme souvent, cette invention fut découverte accidentellement. En visitant l’île de Sheppey, située au sud-est de l’Angleterre dans l’estuaire de la Tamise, Parker ramasse 2-3 concrétions (ou nodules) trouvées sur la plage, le long des hautes falaises sur le côté nord de l’île. Arrivé chez lui, il les jeta dans le feu de la cheminée de son salon où il les retrouva quelques heures plus tard. Il les récupéra et très inventifs, après quelques expériences, découvrit un procédé pour fabriquer un ciment solide et durable. Ce ciment romain a été très utilisé dans de nombreuses constructions au 19ème siècle.
Aux antipodes de l’Angeterre, une légende maorie explique la présence de très grandes concrétions se trouvant sur Koekohe Beach en Nouvelle-Zélande. L’Arai-te-uru, grande pirogue à voile venue de Hawaiki (île mythique où les peuples de Polynésie situent leur origine) aurait fait naufrage près de cet endroit. Le récif qui s’étend aujourd’hui dans la mer serait la coque pétrifiée de l’embarcation et éparpillées long de la plage, les concrétions représentent les paniers et autres calebasses transportées sur la pirogue.
La/le septaria est une concrétion concentrique formée de différents composants autour d’un animal marin ou d’un tout autre noyau. Ce minéral s’est formé durant le Crétacé et le Paléogène (périodes géologiques), il y a 50 à 70 millions d’années. Les éruptions volcaniques ont anéanti la vie en mer et les mollusques et autres animaux ont coulé sur les fonds marins. Ceux-ci se sont décomposés et ont été recouvert de sédiments en formant des boules. Les océans et mers étaient bien plus hauts qu’aujourd’hui. Lorsque les eaux se sont retirées, ces boules se sont solidifiées et en s’asséchant l’intérieur des concrétions se sont alors craquelés. Au fil des millénaires, les mers et océans ont à nouveau recouvert les terres et les fissures des septarias se sont remplies une première fois de minéraux (principalement de la calcite provenant de coquillages décomposés). Puis les eaux se sont à nouveau retirées, provoquant un nouvel assèchement des concrétions et avec le temps d’autres minéraux se sont infiltrés dans ces nouvelles fissures.
En fonction de la région d’où elles proviennent, les concrétions diffèrent dans leurs compositions et leurs couleurs. La/le  septaria est composée principalement de calcite, d’aragonite, de calcédoine, de bentonite et de baryte. Elle peut aussi contenir du calcaire ou de la dolomite. Certaines concrétions peuvent, elles, contenir un minéral extrêmement rare, la whewellite. Il s’agit d’un minéral organique comme l’ambre, formé par l’oxydation de matière physiologique. Opaque à translucide, la/le septaria va du noir au gris, blanc à beige, du brun au vert, jaune, orange et rouge.
Les gisements se trouvent dans des roches sédimentaires. Les origines principales sont Madagascar, les USA, le Maroc, la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande, mais la septaria se trouve dans de nombreux pays comme la France.
La/le septaria est parfois aussi appelée pierre du dragon. Ce nom est bien sûr purement commercial.

Purification : Eau, sel.
Rechargement : Soleil, amas de cristal (druse).
Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

En fonction des minéraux qui la composent, la septaria a différentes propriétés (voir pages concernées).
Pierres d’ancrage, elle apporte harmonie et volonté. Favorise le calme émotionnel, améliore et entretien la communication.
Excellente pour les dents, les os, les muscles et les reins.

Macro/oligo élément(s) : Etant donné que cette pierre est formée de plusieurs minéraux, sa composition chimique peut différer selon son origine.
Chakra(s) associé(s) :  Racine (1er), Plexus Solaire (3ème).

Serpentine
Très résistante à la chaleur, la serpentine a été historiquement utilisée comme isolant. Elle peut être appelée « nouvelle jade » à cause de sa couleur verte, qui est source de confusion entre les deux pierres. Les Romains l’utilisaient contre les morsures de serpent et pour se prémunir de la magie noire. On l’utilisait également pour façonner des verres et récipients, car on pensait qu’elle se brisait au contact du poison.

Les anciens Égyptiens en faisaient un talisman à l’apparence de la déesse serpent, pour protéger le pharaon. Au Moyen-Age, les remèdes étaient conservés dans des récipients de serpentine, car ils étaient supposés améliorer les effets. Historiquement, la signification des pierres de serpentine est donc liée à la protection.

Sélénite orange

Sélénite blanche

Applications en Lithothérapie :
Les gisements sont nombreux dans le monde entier sous forme de talc, albâtre, stéatite, agrégats (roses des sables, par exemple), nodules, gypse fibreux, etc. Les variétés de gypse sont très nombreuses : en grands cristaux tabulaires, amas de cristaux fibreux, nodules orangés, etc. Rarement cristallisé, il se présente parfois sous forme de beaux cristaux maclés en forme d'étoile cruciforme.
Les variétés de gypse sont très nombreuses, en grands cristaux tabulaires, amas de cristaux fibreux, nodules orangés, etc. Nous ne décrivons ici que la variété en cristaux tabulaires prismatiques en forme de croix ou d'étoile à quatre branches, parfois ouverte comme une fleur. Ce cristal fragile doit être manipulé avec précautions.
Appliqué au Chakra du Plexus Solaire, bras écartés perpendiculairement au corps, jambes serrées, c'est la plus extraordinaire des pierres de centrage, particulièrement sur les points cardinaux, tête au nord. Elle est idéale en préparation d'une séance de télépathie lointaine. Malheureusement, elle se décharge très rapidement et nécessite un rechargement avant chaque séance.
C'est une pierre très douce aux effets apaisants. Elle procure une subtile sensation de bien-être physique et détend l'esprit. Elle peut être appliquée aux nourrissons pour les aider à se situer dans leur environnement et ne se blesse pas. La variété de gypse en nodule orangé est un excellent stimulateur pour les femmes qui désirent une grossesse.
Le gypse, comme tous les composés de calcium, est bon pour le système osseux. Le gypse gemme est une pierre qui agit tout en douceur, il est donc inutile de vouloir en amplifier les effets.
Un travail sur le chakra du cœur et le plexus permet de débloquer des situations et de repartir dans l'action avec sérénité.
En radiesthésie, une recherche d'éléments liquides sera facilitée avec le gypse, il suffit de le tenir avec son pendule ou son lobe antenne.
Purifications :
Beaucoup de soleil, exclusivement. Pas d'eau. Purification permanente en pleine lumière. Amas cristallin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*